Pourquoi faire un audit de sécurité informatique ?

Audit informatique

Les données personnelles sensibles sont souvent la cible des pirates informatiques et constituent un problème majeur pour les entreprises. Avec l’essor d’Internet, les risques sont encore plus élevés. En effet, les actifs immatériels de l’entreprise sont gravement menacés par les hackers, et des faiblesses dans l’organisation technologique du système de contrôle peuvent entraîner des vulnérabilités. Les risques se manifestent également de manière immatérielle. Il est donc nécessaire de prendre des mesures spécifiques pour faire face à chaque type de menace et prévenir les dangers sur Internet.

L’audit de sécurité informatique : qu’est-ce que c’est ?

L’audit de sécurité est une technique qui permet de dresser un bilan de sécurité à un moment donné sur un système particulier et de comparer son état de fonctionnement avec une référence. Ce référentiel s’appuie sur une base réglementaire du secteur d’action selon les pays, sur la politique de sécurité de l’entreprise auditée et sur sa propre réglementation (ISO 27002), et sur les meilleures pratiques des organismes de sécurité informatique. Les audits de sécurité sont basés sur diverses pré-données, des documents du projet audité, des pratiques de déploiement, de développement, de production, des fragments de configuration, ou l’accès à l’interface de gestion. Afin de fournir des services efficaces et efficients. Ces informations préparées à l’avance doivent être utilisées pour examiner le système d’information et le réseau. L’audit de sécurité peut se référer à l’analyse globale des activités liées au système d’information, ou se concentrer uniquement sur l’évaluation des sujets informatiques internes de l’entreprise. Les audits de sécurité sont plus recherchés par les organisations qui ont déjà subi des examens de sécurité, car elles souhaitent approfondir leur infrastructure informatique. Pour plus de détails, cliquez sur wandesk.fr

Pourquoi réaliser un audit de sécurité informatique ?

L’audit informatique est essentiel pour détecter les failles de sécurité dans le SI. La sécurité informatique est devenue une nécessité pour les entreprises. Avec le développement des technologies, les petites et moyennes entreprises s’appuient de plus en plus sur l’informatique pour faire leur travail. Entre les postes de travail des employés, les serveurs, le stockage des données de l’entreprise, les données des clients et votre site internet, c’est le véritable réseau informatique sur lequel s’appuie l’entreprise. Celle-ci doit se conformer aux règles et aux normes de sécurité en vigueur. D’une part, pour vos activités, si des problèmes de perte de données ou de virus surviennent, toutes vos activités seront ralenties ou pourront s’arrêter complètement. D’autre part, avec l’évolution de la législation, les entreprises peuvent être tenues responsables en cas de vol des données personnelles des clients. Il est donc très important de réaliser des audits de sécurité informatique pour se conformer aux nouvelles normes et règles commerciales. Les attaques contre les sociétés sont devenues plus fréquentes, et les très petites entreprises et les petites et moyennes entreprises sont devenues des cibles de choix pour les pirates, car elles ne sont généralement pas bien protégées. Les cybercriminels étudieront toutes les vulnérabilités possibles de votre système d’information afin de pouvoir le pénétrer. Pour vous protéger des attaques et des éventuelles conséquences juridiques, veuillez contacter un expert pour obtenir un audit de sécurité informatique et un audit réseau.

Les objectifs de l’audit informatique !

L’objectif d’un audit informatique est d’identifier les vulnérabilités techniques ou organisationnelles et les risques potentiels liés aux activités informatiques de l’entreprise. Ainsi, un audit de sécurité informatique vous permet de déterminer le niveau de sécurité local ou global du système de gestion ou d’information de la société. De plus, vous pouvez vous concentrer sur les domaines qui doivent être renforcés en termes de sécurité. Les audits de sécurité fournissent généralement des résultats détaillés, ils n’affectent pas la disponibilité des services du système audité et comprennent une liste de recommandations à suivre. En outre, ils permettent d’avoir une vue globale des fichiers, ce qui est idéal pour mettre en place des surfaces que les cybercriminels peuvent utiliser pour les protéger. Les objectifs des audits de sécurité informatique sont donc les suivants : identifier les actifs (logiciels, bases de données, matériel) liés à la diffusion des informations de l’entreprise. Détecter les risques grâce à une surveillance continue par les responsables de la sécurité informatique. Repérer les menaces et mesurer leur impact pour évaluer les vulnérabilités et les renforcer. Définir des solutions pour renforcer la résilience informatique et permettre à l’entreprise de fonctionner normalement en cas d’attaque (cryptage des données, plans de secours, contrôle d’accès à réglementer). C’est donc à l’audité de déterminer ce qu’il veut obtenir grâce aux audits de sécurité informatique.

Comment réaliser l’audit de sécurité informatique ?

Les audits de sécurité informatique sont réalisés selon différentes méthodes. Il s’agit de répertorier les vulnérabilités du système d’information d’une entreprise afin de lui fournir les meilleures pratiques pour se protéger. Tout d’abord, les entretiens sont particulièrement nécessaires dans le cadre de l’audit de sécurité d’une organisation et de la détermination du rôle des individus dans les inspections de sécurité. Les entrevues doivent être menées avec le superviseur du système d’information responsable de la gestion globale du réseau de l’unité ; les responsables de la sécurité du SI dont les activités se résument à assurer une sécurité permanente ; les administrateurs qui peuvent avoir accès à des données confidentielles ; les autres employés, les autres utilisateurs. Ensuite, les tests d’intrusion sont idéaux pour connaître le niveau de sécurité de votre entreprise en situation réelle. De l’extérieur, l’intrus dispose d’un minimum d’informations sur le SI de la cible. C’est ce qu’on appelle un « test de boîte noire ». Il couvre la collecte d’informations publiques, l’identification de votre position sur Internet et l’écoute de votre réseau. 

Comment utiliser la signature électronique ?
Récupération des relevés bancaires des clients : trouver une solution logicielle adaptée