Que faire pour recouvrir des créances

Recouvrement de créances

Le recouvrement, c’est le fait pour le créancier d’utiliser une série de démarches pour obtenir du débiteur le paiement de dette. Cette créance résulte également de l’accomplissement par le créancier de l’action contractuellement prévue. Par exemple, il peut s’agir de la livraison du bien ou encore de la réalisation de la prestation de services. Découvrez comment recouvrir les créances.

Bien nettoyer et segmenter la balance âgée pour le recouvrement de créances

Le travail de préparation est important avant de choisir d’affecter les scénarios de relance pour un recouvrement des créances clients. Il est conseillé de choisir les créances qui sont trop anciennes ou bien irrécouvrables et aussi de les confier à l’organisme spécialisé. La sous-traitance peut être suivie et pilotée dans le logiciel du recouvrement. Dans certains cas, il vaut mieux laisser faire à un prix fort les spécialistes pour un recouvrement de créances au lieu de devoir essuyer la perte totale d’une créance. Ensuite, il y a lieu de segmenter la base client en de nombreux dossiers et types des clients afin de faciliter la procédure du recouvrement de créances. On ne s’adresse donc pas de la même façon à un grand compte international qu’à un client occasionnel. Ainsi, il faut réfléchir à des types de scénarios et relances de recouvrement de créances. Il est important de segmenter la base tout en prenant en compte la spécificité des clients et de les regrouper ensuite. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Élaborer les stratégies de relance adaptées

Pour le recouvrement d’impayés, le scénario de relance n’est forcément pas bon. En effet, le scénario est pertinent quand il fait payer le client à la première action. Ainsi, il est fondamental d’élaborer le bon scénario du recouvrement créance étape par étape pour chaque groupe des clients. Souvent, le bon scénario commence par du bon sens. Un mail préventif qui est apparemment anodin peut aussi faire penser que l’on est attentif au cash et au recouvrement des créances, bien outillé et qu’on a la possibilité de suivre de près, et le comportement des clients jour par jour. Il ne faut pas que le scénario comporte des étapes inutiles. Une étape, c’est une action ne faisant pas réagir un client à proscrire. De plus, le premier courrier a toutes les chances de demeurer lettre morte. Le client sait, en effet, d’expérience qu’il sera relancé plus tard et que celui-ci peut aussi payer plus tard. Dans ce cas, il ne s’agit pas seulement d’envoyer des lettres de relance pour un recouvrement de créances.

Prévenir tout litige ou bien déclaration du litige avec une pré-relance

Avant échéance, une relance peut être par mail, courrier par lettres de relance, SMS, téléphonique qui est souvent plus efficace. Vous allez, dans cette action préventive, pouvoir apporter la dimension qualitative et commerciale pour un recouvrement des créances. En effet, vous pouvez, lors de cette action, demander au client si une prestation s’est bien passée ou bien si le produit est vraiment conforme aux attentes. Vous pouvez ainsi détecter rapidement le potentiel litige ou non. Rien ne vous empêche, au terme de l’action de recouvrement des créances, de poser la question à la connotation commerciale de manière à détecter le nouveau projet. La prise de contact ou l’appel devient la relation client à 360°. Le recouvrement des créances est facilité.

Varier les modalités de scénarios et les interlocuteurs pour le recouvrement de créances

Le pire, c’est la routine pour le client relancé. Il faut, dans ce cas, penser à changer de technique afin de le faire réagir. Lorsque vous savez qu’après un niveau de relance 1, il y a forcément le 2, vous savez que vous avez le temps pour payer. Ainsi, le recouvrement des créances est inefficace. Par ailleurs, il est important d’éviter de stipuler tous les niveaux de relance. Il est aussi important d’organiser les campagnes de relance indépendamment de scénarios de relance programmés. Ce point rejoint généralement le fait de suspendre tous les clients et aussi de varier toutes les stratégies de relance pour un recouvrement des créances clients. Certains outils permettent d’opérer les campagnes de relance ponctuelles qui sont parallèlement à des scénarios de relance automatiques. Il est alors envisageable que le beau matin, vous décidez d’opter pour tous les clients du secteur d’activité ou encore d’une région qui vous doivent quelques euros. Avec l’aide d’un outil de recouvrement de créances, il sera ainsi possible d’organiser l’action coup de poing sous la forme de la campagne de relance. De plus, le choix de vecteur de communication ainsi que le contenu seront aussi très importants.

Éviter les trous de caisse avec un logiciel de caisse
Choisir le bon logiciel de gestion commerciale