Quels logiciels de gestion des comptes utilisent les experts comptables ?

L’expert du chiffre représente le garant de la bonne saisie de la comptabilité de la société et de ses clients. S’il exerce son métier à titre libéral, comme la grande majorité de ses confrères, ou dans une entreprise d’envergure, les problématiques qu’il rencontre sont différentes. Il hérite de ses équipements et de sa clientèle dans le cas où il est repreneur d’un cabinet. De ce fait, quel outil de gestion de compte doit utiliser un expert-comptable en fonction de son profil ?

Les outils installés en local par une agence en comptabilité

Pour être servis de façon légale, ces outils de gestion des comptes requièrent une licence. De même, vous allez devoir les mettre à jour régulièrement afin de maintenir leur bon fonctionnement. L’acquisition de la licence pour ce type de logiciel de gestion des comptes doit être renouvelée de manière régulière, normalement chaque année.

En optant pour ces outils, le cabinet comptable bénéficie d’un logiciel complet en plus d’une assistance virtuelle sur internet. Dans cette perspective, il doit acheter la licence la plupart du temps en un paiement annuel, et ce, en fonction du niveau de service et le type de produit. Bien entendu, cela représente un coût assez conséquent pour une toute petite entreprise.

Le logiciel web

Ce logiciel de gestion des comptes pour entreprise est également appelé SaaS (software as a service). Autrement dit, il s’agit d’un logiciel en tant que service. Ce type de programme vous fera bénéficier de l’expertise de l’éditeur. Parmi de nombreuses applications de gestion des comptes, vous pouvez également retenir Ciel gestion, open concerto, exact et ACD, Quadratus, Cegid, ciel et bien d’autres encore.

Afin de pouvoir utiliser le logiciel web, vous devez disposer d’une connexion internet, d’un abonnement périodique ainsi que des codes d’accès fournis lors de la conclusion du contrat. Les services proposés sont divers. En outre, l’usage identique à un outil de gestion des comptes pour lequel une autorisation et une installation sont nécessaires.

De cette manière, l’entité bénéficiera de divers avantages en matière de dématérialisation des données, de mises à jour en temps réel et d’une assistance en ligne. Leurs documents sont enregistrés sur les serveurs de l’éditeur et sont accessibles à tous les collaborateurs. Plus sécurisant et à moindre prix, les données ne sont plus destructibles.

L’externalisation

Il s’agit d’un service supplémentaire lié au logiciel de gestion des comptes. L’externalisation consiste à sous-traiter une part des activités administratives réalisées par l’entreprise. Cette technique requiert parfois la saisie périodique à partir de l’envoi d’un mail à un conseiller particulier ou d’un formulaire.

En effet, l’externalisation nécessite une action menée par l’expert. Toutefois, cela se limite à la transmission de quelques données. Mais comme il est amené à respecter les règles en vigueur, le professionnel du chiffre peut compter sur un large panel de logiciels au-delà des outils de gestion de la comptabilité.

L’expert comptable est-il obligatoire pour une entreprise ?
Quand faire appel à un expert comptable ?